agathe zeblouze

14 novembre 2010

xug7o1_400







Posté par agathe zeblouze à 23:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 novembre 2010





7lxdo1_500_1














Posté par agathe zeblouze à 23:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 février 2009

t_JaimeCarrearacoeurbless_















Posté par agathe zeblouze à 23:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 janvier 2009

rivage

marta


Devant, derrière ?
Hier, aujourd'hui, demain ?
La mer, la terre ?
Les mots, les mains ?
La passion ou la raison ?

Posté par agathe zeblouze à 09:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 janvier 2009

il fallait bien que tu sois

SUE_ANNA_JOE

Quand je glisse en tes yeux,

Une allée me prolonge

Loin du mortel pays

 

Amour, il fallait bien que tu sois.

 

Au bord des rives où tout trépigne et s’efface ;

Il fallait bien que l’eau perpétuelle

Nous donne ce qui est plus que la vie.

 

(andrée chédid)

Posté par agathe zeblouze à 01:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]


30 décembre 2008

Your life is just a choice

To make a mountain of
Your life is just a choice
But I never learned enough
To listen to the voice that told me

Always love
Hate will get you everytime
Always love
Don't wait 'til the finish line

Slow demands come round
Squeeze the air and keep the rest out
It helps to write it down
Even when you then cross it out

Always love
Hate will get you everytime
Always love
Even when you want to fight

Self-directed lives
I want to know what it'd be like to
Aim so high above
Any card that you got dealt you

Always love
Hate will get you everytime
Always love
Hate will get you

I've been held back by something
Yeah
You said to me quietly on the stairs
I've been held back by something
Yeah
You said to me quietly on the stairs
You said
Hey you good ones
Hey you good ones

To make a mountain of
Your life is just a choice
But I never learned enough
To listen to the voice that told me

Always love
Hate will get you everytime
Always love
Hate will get you

I've been held back by something
Yeah
You said to me quietly on the stairs
I've been held back by something
Yeah
You said to me quietly on the stairs
You said
Hey you good ones
Hey you good ones
Hey you good ones

Posté par agathe zeblouze à 11:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 décembre 2008

tears in the rain

13103298_p


Découvrez Joe Satriani!

Posté par agathe zeblouze à 12:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Joe...


Découvrez Joe Satriani!

Posté par agathe zeblouze à 12:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 décembre 2008

7918921_p








Posté par agathe zeblouze à 14:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 décembre 2008

Miles

miles_davis


Découvrez Miles Davis!

Posté par agathe zeblouze à 14:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dignité



card_99_r






Posté par agathe zeblouze à 01:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 décembre 2008

et les mains de tes caresses

 


J'ai fermé les yeux pour ne plus rien voir
J'ai fermé les yeux pour pleurer
De ne plus te voir.

Où sont tes mains et les mains des caresses
Où sont tes yeux les quatre volontés du jour
Toi tout à perdre tu n'es plus là
Pour éblouir la mémoire des nuits.

Tout à perdre je me vois vivre.


(Paul Eluard)

 


eye271



Posté par agathe zeblouze à 02:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

I wanna be...

Posté par agathe zeblouze à 01:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2008

je ne puis vouloir être rien

terre1


Je ne suis rien.

Jamais je ne serai rien.

Je ne puis vouloir être rien.

Je porte en moi tous les rêves du monde.



Fernando Pasoa

Posté par agathe zeblouze à 23:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 novembre 2008

Forest love...

Posté par agathe zeblouze à 14:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 novembre 2008

all my troubles seemed so far away

Rewind



"Cependant, chaque fois qu’il parlait, qu’il me touchait, m’entourait de ses bras solides et présents, je savais que j’étais là parce que je devais y être, parce que c’était le lieu, le lit, l’espace et le temps qui m’étaient impartis.

Quand je n’étais pas là j’y étais encore, je fermais les yeux et j’y retournais. Mon corps, ma réalité physique, tout ce qu’il y a en moi d’irrationnel et d’incompréhensible, tout ce qui ne connaît  ni raisons, ni avenir, ni engagements lui appartenait, retournait vers lui en rêve, et en était de veille, vers un endroit intangible et soi-disant irréel,  vers un lieu et un temps qui échappaient aux coordonnées ; dans ma tête, au plus profond de moi-même."

(Lucia Etxebarria)


Posté par agathe zeblouze à 21:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 novembre 2008

bleue comme une orange

c

ph0144_Profondeurs_cachees_Affiches



Posté par agathe zeblouze à 02:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

christian le lion

"En 1969, John Rendall et Ace Berg ont vu un lionceau à vendre, il était à l'étroit et seul dans sa cage. Alors ils ont décidé de le ramener à la maison.
Pour ses exercices quotidiens le petit lion utilisait la pelouse autour d'une église, avec l'aimable autorisation du pasteur. Mais l'animal est devenu rapidement trop grand pour leur appartement.
La seule chose qu'ils pouvaient faire était d'essayer de le réintroduire dans son milieu naturel en Afrique. Et ils ont réussi.
Un an plus tard ils ont voulu le revoir mais on leur a dit que le lion était maintenant le chef de sa troupe, qu'il était devenu complètement sauvage et qu'il ne se souviendrait pas d'eux.
John et Ace ont quand même voulu y aller. Après plusieurs heures de recherche, ils ont retrouvé Christian le lion..."

Posté par agathe zeblouze à 00:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Life

"Des millions d'images d'archives de l'emblématique magazine "Life" sont désormais en libre accès sur internet. Des images cultes, des témoignages inestimables et souvent inédits."


c'est ICI......<<<<


D








c74






c8

Posté par agathe zeblouze à 00:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 novembre 2008

turn of the light

72qos25u


J'ai cette musique dans la tête depuis plusieurs jours. Ca ne me fait jamais du bien d'écouter les Doors.
Ou alors trop de bien pour que ce soit bon ici,et maintenant,
sans celui qui pourrait se mordre les lèvres, fermer les yeux et secouer les cheveux en cadence avec Jim et moi.
Et ce titre, précisément, me tord les tripes.

Car la musique est finie,
je ne peux plus croire le contraire.



Découvrez The Doors!

Posté par agathe zeblouze à 17:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]